Home Humeurs de maman Cette marche qui ne vient pas

Cette marche qui ne vient pas

by Allychachoo
cette marche qui ne vient pas

Je vous parlais il y a quelques temps des “petits progrès” de mon fils, et notamment de ces premiers petits pas qui avaient mis du temps à pointer le bout de leur nez. Aujourd’hui, 2 mois après, mon fils ne marche pas encore. Il continue ses petits pas rapides, entre deux personnes, dans l’élan, mais pas vraiment plus. Comme d’habitude, les progrès sont lents, à son rythme, ils sont là et bien là mais la marche, elle, n’est pas là encore.

C’est bizarre comme sensation d’attendre cette marche qui ne vient pas. J’y ai tellement cru quand il a commencé à se tenir debout et à caboter contre les meubles. J’ai eu un petit espoir qu’il marcherait à Noël, et puis bon. J’étais persuadée de chez persuadée qu’en mars il marcherait. Nous avions deux rendez-vous “d’étape” un peu importants à Necker ce mois là, et j’imaginais déjà qu’on se pointerait devant les médecins sans poussette, mon petit sur les talons. Mais non. Ô, ils ont bien vu comment il marchait bien en se tenant contre les murs, en nous tenant la main, comment il trottait à fond avec son inimitable 3 pattes et demi. Pour eux, la marche est là, si si madame, quasiment bon, d’accord. Sauf que non, la marche n’est pas là. C’est marrant que tout ça soit acquis pour eux, alors que non.

Je ne vais pas vous mentir, il y a le côté pratique. Mon fils ne marche, et il ne tient pas encore debout sans appui, alors forcément ça demande un peu d’organisation. Pas toujours facile d’optimiser les déplacements avec un petit bout de 19 mois qu’il faut toujours avoir dans les bras. Même si c’est un poil plume, pas encore 10 kilos, je ne suis moi même pas bien forte et mon dos commence à en souffrir. Mais au-delà de ça bien entendu, c’est ce “point d’étape” qui n’a pas été franchi.  On s’est tous tellement dit “c’est bon là, il y est, il va se lancer”, mais non… “Avant 18 mois, on ne s’inquiète pas pour un enfant” me disait la psychomotricienne. Et voilà, il a 19 mois. “Oui mais lui ça n’est pas pareil, il a une pathologie qu’on connaît, on sait qu’il doit faire face à des difficultés, mais c’est bien parti”. Ah, d’accord. Oui, c’est bien parti. Mais la différence est là. Cette différence qui me fait peur.

On me dit souvent dans mon entourage “ça va venir, laisse lui le temps”. Bien entendu que je lui laisse le temps. Qu’est-ce que je peux faire d’autre de toute façon ? Mais cela n’enlève pas le pincement au cœur. Je m’en fiche que mon fils ne fasse pas tout “dans les clous”, vraiment, tant qu’au final les choses se font. Ce que les gens ne comprennent pas, c’est ça je pense : j’ai peur que certaines choses ne se fassent pas, jamais. Lesquelles précisément, je ne sais pas, c’est confus dans ma tête, mais j’ai peur. Non, la marche en tant que tel on s’en fout bien entendu, ça va venir je le sais, je le sens. Mais elle n’est pas venu avant ces fameux “18 mois”, et doucement, sur ce point comme sur d’autres, le décalage se creuse.

Ce week-end, mon fils s’est lâché un peu plus. Une trajectoire un peu plus longue, quelques pas supplémentaires, des efforts pour trouver son équilibre très visibles. Et même un micro-lâcher de la table au canapé, comme ça, sans qu’on le regarde, sans qu’on l’appelle. Toujours petit à petit, sa confiance s’installe. Je sais que la marche va venir. Mais ce que je sais aussi, c’est que cette angoisse de ne pas le voir marcher sera remplacée par une autre.

Je vous l’avoue, j’espère un peu en postant cet article que ça va faire bouger le karma, je ne sais pas ^^ Qu’à peine posté, hop, il se lâche pour aller d’un bout à l’autre du salon. On me dira “tu vois, je te l’avais dit, il prenait son temps”. Et moi je sourirais, prenant dans cette phrase le réconfort qu’on m’offre, sans souligner que la profondeur de mon désespoir ne se limite pas à ça.

En fait, j’ai peur. J’ai peur qu’il marche, et qu’il n’aille nulle part. C’est difficile à expliquer, mais je pense si souvent que “une fois qu’il marchera ceci, une fois qu’il marchera cela”… Mais la réalité, c’est que j’ai du mal à savoir où ses pas vont le mener.

Rendez-vous sur Hellocoton !

You may also like

20 comments

Elodie 3 mai 2016 - 11 h 16 min

Si ça peut te rassurer, ma fille, en parfaite santé, a seulement marché à 21 mois. Oui, oui, 21 mois… Et ce parce qu’on s’est décidé à aller voir une kiné qui faisait de la psychomotricité. Rien à faire, elle refusait catégoriquement de nous lâcher. Comme toi, on a fini par se faire du souci, nous disant que ce n’était pas normal. En fait, elle prenait son temps, tout simplement. Une fois qu’elle a pris confiance en elle et en ses capacités, c’est parti tout seul. Du coup, ma fille a toujours fait très peu de chutes. Par contre, elle est un peu en retard niveau motricité des jambes mais bon, trois fois rien. Elle s’est mise à faire des sauts après les autres par exemple. Maintenant, elle a 3 ans et il n’y a aucune différence avec les autres enfants.

Reply
Allychachoo 3 mai 2016 - 15 h 56 min

Oui, tu as tout à fait raison, chacun son rythme au final, et ça n’a aucune importance pour la suite. Après, il faut aussi rester réaliste quand on parle d’un retard global de développement, qui ne touche pas un seul domaine, et c’est bien ça que j’ai un peu de mal à encaisser.

Reply
Die Franzoesin 3 mai 2016 - 11 h 34 min

Tout d´abord la marche très officiellement c´est entre 9 et 20 mois. Donc il est encore dans la « norme » . Par ailleurs une de mes meilleures amies par exemple n´a marché quà deux ans passés car elle avait des problèmes de santé enfant et aujourd´hui elle est tout à fait « normale ». Donc meme quand on n´est pas dans la norme enfant, ce n´est pas toujours le signe que ca va le rester…
Concernant cette étape entre les premiers pas et la vraie marche, elle a aussi été trés longue ici. Pierre s´est tenu debout en septembre. Il a commencé à esquisser quelques pas seul en janvier. Et il ne marche vraiment que depuis fin mars. J´imagine que le processus peut etre plus ou moins lent… Après il y a tes craintes et ca c´est tout autre chose parce que ca ne relève pas du rationnel et je les comprends tout à fait. C´est la terrible réalité des parents d´enfants différents, la peur de l´après, je crois… J´espère que malgrè tout, tu arrives à gouter le présent avec ton petit chat qui a l´air quand meme de drolement bien se débrouiller pour le moment. Et puis la vie réserve aussi parfois de bonnes surprises : des choses qui s´améliorent, une prise en charge au top, etc. Plein de courage pour toi.

Reply
Allychachoo 3 mai 2016 - 16 h 39 min

Oui, j’arrive à vivre quand même avec beaucoup d’enthousiasme les progrès de mon petit chat Je sais que je m’épanche beaucoup sur « ce qui ne va pas », il ne marche pas, ne parle pas, ne pointe pas du doigt… Mais il fait tellement de choses extra, il rentre et sort du bain tout seul, sait boire au verre, se coiffe avec sa brosse, fait du toboggan à la crèche, cherche à manger tout seul… C’est extraordinaire, je le savoure, même si c’est dans son propre tempo, je sais que c’est déjà super

Reply
Eulalie 3 mai 2016 - 14 h 04 min

Je ne sais pas si ça peut te rassurer, mais je n’ai aucune pathologie et pourtant j’ai marché à … 20 mois ! Le fils d’une collègue lui a même attendu ses 22 mois pour se lâcher enfin ! Bref, ne t’inquiète pas, nous sommes dans une société où tout doit aller vite tout le temps pour tout. En réalité, certains ont besoin d’un peu plus de temps 😉

Reply
Allychachoo 3 mai 2016 - 16 h 41 min

Oui, c’est súr, chacun son rythme… tant qu’à la fin, on y est. Et c’est ce qui me fait peur, c’est derrière tout ça, jusqu’où on va ?

Reply
titVal 3 mai 2016 - 15 h 17 min

Ca ne te soulagera pas forcément on a toutes nos inquiétudes, mais pour info mes 2 filles en parfaite santé ont toutes les 2 marchés a 22 mois. La grande n’a ensuite jamais été aventurière, elle a fait du tobogan assez tard car elle avait peur d’être en hauteur par exemple.
La petites (2,5 ans aujourd’hui) est une casse cou, elle monte partout… ca n’a pas eu l’air de la géner plus que ca…

Reply
Allychachoo 3 mai 2016 - 16 h 44 min

C’est vrai que tout le monde n’avance pas au même rythme, c’est important à avoir en tête ! Mais je ne veux pas non plus me voiler la face, ni nier le handicap, même si au final je ne sais pas du tout à quoi ça correspond réellement…

Reply
Anna 4 mai 2016 - 9 h 35 min

Tellement de questions dans ta tête, je sais déjà que quand il marchera tu auras d’autres craintes et je le comprends c’est normal y a le handicap mais aussi tu es maman. Sache que derrière les petits mots réconfortants des gens on oublie pas tes visions bien plus lointaines que tu as sur le développement de ton fils, mais de l’extérieur il vaut mieux rester dans le présent et l’action du moment, rien ne sert d’appréhender l’avenir car des craintes on en a toutes chacune à notre niveau. Bisous au petit champion!

Reply
Allychachoo 4 mai 2016 - 12 h 14 min

Tu as raison oui, et je sais très bien que personne ne l’oublie. Malheureusement cela ne comble pas ce fossé que je peux ressentir entre notre vie et celle des autres, mais aujourd’hui ça me semble inévitable. Je continue pourtant à prendre la bienveillance où elle se présente, car elle est primordiale 🙂

Reply
Marlene 4 mai 2016 - 10 h 08 min

Ton article me fait du bien. Exactement les mêmes angoisses ici. Ma fille à 21 mois, elle est hyperlaxe et ne marche pas non plus. Ça avance tout doucement, les médecins se veulent rassurants mais c’est long…

Reply
Allychachoo 4 mai 2016 - 12 h 18 min

Oui, c’est long… On a beau savoir que la prise en charge est bonne, que les médecins sont optimistes, que ça va venir… Tout cela n’empêche pas le poids plus ou moins lourd que c’est à vivre au quotidien. Difficile d’en faire abstraction. Du courage pour vous, et je souhaite plein de petits pas à ta fille !

Reply
Marine 4 mai 2016 - 18 h 49 min

Comme je comprends ce que tu ressens et exprimes… Comme je ressens aussi la pression de ce monde autour de nous – malgré nous, malgré eux. On voudrait poser des normes en se disant qu’en vrai il n’y en a pas vraiment. Alors à quoi bon les poser ? Mais le monde est ainsi fait, on regardera toujours ce qu’il se passe à côté. C’est bien facile à dire lorsqu’on n’est pas concernée mais ton petit chat est bien plus fort que tu ne le crois ! Et il a tout combattu jusqu’à aujourd’hui. Difficile de ne pas penser au futur et aux peurs qui t’habitent mais tente de te concentrer sur le présent : il y arrive, il est presque à cette nouvelle étape. Peu importe ce que la suite te réserve. Son acharnement d’aujourd’hui est pour réussir celle-ci. Et c’est avec tes encouragements qu’il va y arriver haut la main. Tout comme les autres à venir. Et puis, celle qui bloquera, un jour, si cela devait arriver, lui donnera une force différente. Une force de battant. Parce que c’est ce qu’il est. <3

Reply
Allychachoo 9 mai 2016 - 16 h 34 min

Tu as raison, mon fils a combattu déjà beaucoup de choses, et je sais que sa volonté et ses possibilités sont immenses ! En fait, ce n’est pas lui que je pense « pas fort », c’est moi. C’est moi qui ait du mal à vivre tout ça, mais lui m’impressionne toujours autant… et c’est ce qui m’aide à tenir !

Reply
Maika 4 mai 2016 - 19 h 52 min

J’ai une amie dont le fils a fait ses premiers pas à presque 24 mois, dans son cas il avait juste envie de prendre son temps 🙂 mes enfants ont marché tot (pour leurs 12 mois pour les deux) mais alors pour parler, ils n’ont vraiment commencer à s’exprimer qu’à 2 ans et demi… J’avoue j’étais un peu inquiete mais tout va bien aujourd’hui.
Apres je comprends que tu sois pleine d’inquiétudes par rapport à la naissance tout ca, mais s’il a deja fait quelques pas, il sera forcément capable dans quelques temps de marcher tout seul comme un grand 🙂
Courage en espérant que ca arrive rapidement pour toi et ton dos 😉

Reply
Allychachoo 9 mai 2016 - 16 h 35 min

Merci ! C’est vrai que pour mon dos… ça serait bienvenue 😉 Mais je sais qu’il y va, petit à petit, mais il y va. Il en a tellement envie, il va réussir ! 🙂

Reply
Escarpins et Marmelade 9 mai 2016 - 21 h 18 min

Je comprends ton angoisse ma poulette… Difficile d’envisager le futur sereinement devant cet inconnu inquiétant… Mais ton fils a l’air d’avoir une sacrée motivation une extraordinaire force de caractère. Il est armé en plus de tout l’amour qu’on peut lui donner, alors je me doute bien que je ne t’aurais pas rassurée avec mes mots, j’espère juste que tu vas vite retrouver le sourire….

Reply
Allychachoo 10 mai 2016 - 16 h 15 min

Oui, ça va, ne t’inquiète pas, mon fils me colle la banane sur le visage quasiment tous les jours 😉 Et à côté de ça, j’essaye de mettre un coup de boule à l’angoisse, mais c’est pas ça encore :p

Reply
Balba 2 juin 2016 - 2 h 27 min

Je me souviens de Gustave, debout, dominant son établi de mécanicien. Il était trop mignon le petit!
On a hâte de bientôt le revoir (et vous également) !

Reply
Allychachoo 2 juin 2016 - 10 h 58 min

Il s’entraine à vous courir dans les bras ! 🙂

Reply

Leave a Comment