Home Humeurs de maman Pousser comme des herbes folles

Pousser comme des herbes folles

by Allychachoo
pousser comme des herbes folles

Pas encore 18 mois, et déjà des petits bonhommes aux caractères bien trempés. Mes petits amours qui grandissent tellement, qui grandissent si vite, qui poussent comme des herbes folles. On vient de passer 15 jours seuls avec eux, pendant que notre petit chat était en vacances chez ses grand-parents à la montagne, l’occasion de les découvrir en “enfants uniques” (façon de parler ^^) et de prendre un peu plus le temps de les voir devenir de vrais petits garçons !

C’est fascinant pour moi de les regarder grandir. Facilement, simplement, rien ne leur résiste et je vois avec quel naturel tout se met en place pour eux. Ils marchent depuis un peu plus de 2 mois et je meurs d’amour de les voir déambuler sur leurs petites jambes, bidon en avant, air déterminé, en route vers les bêtises. Ils commencent à papoter, vont chercher les “gatô” dans les placards (en tirant sur les bloque-portes…), mettent leur “papo” sur la tête, font des “allô papa” dans à peu près tout ce qui peut ressembler de loin à un téléphone. Leurs rires résonnent dans toutes les pièces, leurs “non non non” aussi, leurs mimiques s’affirment, et nous on regarde tout cela aussi amusés qu’épuisés 😉

Ils poussent comme des herbes folles. Ils n’ont besoin de rien ni personne pour apprendre, s’épanouir, grandir. C’est incroyable pour moi. De découvrir que tout peut si facile, sans peur, sans appréhension. J’ai parfois un pincement au coeur de ne découvrir cela que maintenant. Je mesure d’autant plus le travail de dingue, la motivation sans faille de mon grand, pour qui tant de choses ne sont pas si évidentes que ça et qui pourtant se donne à fond. Pour autant, l’émerveillement avec mes petits est bien là. C’est tout ce que j’avais imaginé, et si aigre-doux que soit la situation, c’est beau de pouvoir réussir à profiter de ces petits bonheurs tout simples qui me rappellent que “ce qui aurait dû se passer comme tout le monde” arrive aussi.

Les voir pousser à deux reste une source d’étonnement et de fascination. Je ne sais pas si un jour je redescendrais de ce “mais ils sont deux en plus c’est dingue”. Leurs individualités se marquent et leur duo se renforce. Moi je navigue entre les “ô tu as vu Pif il donne un gâteau à son frère c’est tellement adorable”, “oui mon petit Hercule, tu joues super bien avec ce petit jouet, on recommence”, et l’inverse le lendemain même. Je réalise que tous les jours ce n’est pas un seul mais bel et bien deux bébés que je vois grandir et s’épanouir. Le sentiment de vivre un truc énorme, et d’avoir les clefs pour l’apprécier à sa juste mesure. Mes petites herbes folles, mes petites fleurs sauvages, rien ne nous freine, rien ne vous arrête et c’est sublime de vous voir pousser au soleil.

L’été les fait grandir, tous, et retrouver mon grand après ces 15 jours rien qu’à lui est un vrai bonheur. Ma petite fratrie, qui se retrouve, se chamaille, se réconforte, et qui va découvrir encore beaucoup de belles choses en vacances tous les 3.

Rendez-vous sur Hellocoton !

You may also like

6 comments

Charlène 7 août 2018 - 14 h 59 min

Fait attention on va te les kidnapper tous les 3

Reply
Allychachoo 7 août 2018 - 16 h 17 min

J’espère que non, j’y suis attachée quand même ^^

Reply
Charlotte - Enfance Joyeuse 8 août 2018 - 15 h 44 min

Ca a du être super de vous retrouver en « tête à tête » qu’avec eux ! 😉 Profitez bien de ces moments précieux pour les voir grandir 😉 Et bonnes vacances tous ensemble 😀

Reply
Allychachoo 8 août 2018 - 16 h 46 min

Merci beaucoup <3

Reply
Frau PrunO 25 août 2018 - 9 h 59 min

Quelle belle famille! J’adore la façon dont tu parles de tes fils, ils ont l’air de tellement te combler! J’espère que tu arrives à souffler de temps en temps!

Reply
Allychachoo 4 septembre 2018 - 9 h 51 min

On verra ça + tard 😉

Reply

Leave a Comment