Home Humeurs de maman Septembre amer

Septembre amer

by Allychachoo
septembre amer

Je me souviendrai toujours de ce début du mois de septembre 2014. Ces derniers jours à attendre, à enfin lâcher un peu de lest après cette grossesse si peu sereine. La vie au ralenti joli, à faire les ultimes préparatifs, sous le soleil des derniers beaux jours. J’y croyais dur comme fer que maintenant tout allait aller, car avant j’étais optimiste. Et aussi assez pragmatique : la roue finit toujours par tourner pas vrai ? 4 ans plus tard je me juge naïve, forcément. Et je donnerai tout pour revivre une fraction de ces moments, la main sur mon ventre, les petits coups réconfortants de mon petit chat qui allait bien, qui devait aller bien. Car tout devait aller bien.

Une fois l’effervescence de la rentrée passée, ce début septembre me ramène toujours à cet état d’il y a 4 ans. Le dernier moment de vraie confiance en l’avenir de ma vie. Depuis la roue a tourné et elle m’a broyé. Le souvenir de ces jours est amer. Tout a changé depuis, et absolument rien ne reviendra. Des épreuves terribles sont derrière nous, il y en a d’autres qui nous attendent, et puis surtout pour tellement de choses ce n’est plus une question d’épreuves mais d’une autre vie où les soucis ne quittent jamais totalement l’horizon. J’ai toujours aussi mal à cœur et le bilan est toujours lourd. Les renoncements de ma vie me sautent aux yeux, la solitude, le décalage avec tout le monde, tout le temps.

Pourtant, avant, j’étais comme une écolière, septembre était le mois des possibles, des bonnes résolutions, des débuts. Une toute petite partie de moi parmi les fractures y croit encore, chaque fois je me dis qu’on va aller vers du renouveau. Chaque fois je suis stoppée violemment dans mon microscopique élan. Les chamboulements de l’entrée à la maternelle l’année dernière. L’annulation/mais en fait non de l’opération de mon grand cette année. Je le sais pourtant qu’avec le handicap on va vers du de plus en plus compliqué, je l’ai toujours su, je ne suis pas étonnée des épreuves pour l’inclusion, mais finalement… Entre l’idiot espoir que peut-être les choses vont s’apaiser un jour, entre la réalité qui est toujours plus cruelle, entre cette nostalgie si mordante de “l’avant”…

Avant j’avais des projets. Beaucoup, tout le temps. Court terme, long terme. Des projets de famille, des projets professionnels, des projets de vie. Aujourd’hui il n’y a plus rien. Je regarde les autres avancer : des achats immobiliers, des nouveaux bébés, des mariages, des changements de boulot, des choix de vie. Moi j’ai l’impression de n’avoir rien devant moi, poser un cadre demande 6 mois et voilà. Des choses à faire j’en ai oui, par dessus la tête, des trucs chiants. Quelque chose qui porte, non rien.

Pourtant j’ai envie. Envie de reconsidérer ce mois de septembre avec tendresse, avec un nouvel agenda à remplir de to-do motivantes. Envie d’aller de l’avant. Envie d’avoir confiance en l’avenir. Mais l’envie face à l’amertume de ce mois de septembre…

Rendez-vous sur Hellocoton !

You may also like

21 comments

3kleinegrenouilles 19 septembre 2018 - 13 h 53 min

Bonjour,
Je viens de lire ton article et il m’a beaucoup émue. Je comprends tout à fait ce que tu ressens. Depuis la naissance de notre petite et la rapide prise de conscience de ses problèmes, il n’y a plus non plus d’avenir serein… Plus qu’une incertitude et un espoir, l’envie d’y croire. Je vais à tous les rv qu’on me conseille, je mets en place tout ce qu’on me dit de mettre en place pour son développement. Vers où allons-nous ?
Moi, j’ai sacrifié ma vie professionnelle , sacrifié mon envie de reconversion. Je reste là où je suis car c’est plus pratique pour tout le monde, et surtout pour la petite. Même mon projet de créer un blog est au point mort, j’ai mon cahier avec toutes mes idées, un dossier avec des photos pour ma page Insta, pour illustrer les articles. Certains articles sont même déjà écrits… et rien ! Je ne publie jamais !
La vie sociale, c’est compliqué. Ça me fait toujours mal de voir des parents avec un enfant du même âge ou beaucoup plus jeune et de me rendre compte que cet enfant est beaucoup plus avancé que ma fille.
Bon courage à vous !
Catherine

Reply
Allychachoo 21 septembre 2018 - 12 h 21 min

Merci pour ton message <3 Ce que tu dis me parle tellement, aller à tous les rdv, faire tout pour le mieux... C'est ce qu'il faut faire, mais au final pour aller où ? C'est si dur... Je suis comme toi pour la vie sociale, je vois mes amis mais il y a toujours un moment où je décroche, car tout simplement mes attentes pour mes enfants sont complètement différentes des leurs donc forcément... En tout cas je ne peux que t'encourager pour ton blog : oui, c'est vrai que ça prends du temps, mais c'est un tel exutoire, un formidable moyen d'échanges. N'hésite pas <3

Reply
3kleinegrenouilles 23 septembre 2018 - 21 h 23 min

Merci pour ton soutien et tes encouragements ! Les deux prochaines semaines, je devrais voir un peu plus de temps libre que d’habitude (moins de boulot et la kiné est en vacances). Allez, je vais me lancer et sauter dans le grand bain du blogging !
Bon courage à toi et à toute ta famille !

Reply
Allychachoo 24 septembre 2018 - 10 h 23 min

Au plaisir de te lire <3

Reply
Mady 19 septembre 2018 - 14 h 25 min

Hey entre temps vous avez quand même réussi le rêve de tout Parisien (partir vivre dans le Sud) et eu des jumeaux : je pense qu’en terme de changement de vie on ne fait pas mieux. Les choses ne sont pas telles que tu les revais à l’époque c’est clair, mais on ne peut pas dire que vous fassiez du sur-place non plus. Surtout quand on voit les incroyables progrès réalisés par ce petit chat qui nous surprend tous. Et quand on voit votre jolie petite famille, je pense que vous pouvez être fiers du chemin parcouru. Avoir affronté toutes ces épreuves n’est evidemment pas pas la garantie de ne pas en croiser d’autres, je pense que tu es assez lucide là-dessus, en revanche je pense que tu es en droit d’en tirer un peu de fierté et de confiance sur votre capacité à surmonter celles qui s’annoncent. Courage ma poulette!

Reply
Allychachoo 21 septembre 2018 - 12 h 22 min

Merci ma belle <3 Disons qu'aujourd'hui j'aimerais pouvoir imaginer autre chose pour l'avenir, et c'est compliqué...

Reply
Madame Lavande 19 septembre 2018 - 18 h 22 min

Je viens de lire ton article et celui sur ta grossesse. C’est vrai que la grossesse est une période que certaines (j’espère la plupart) vive sur un nuage. Pour moi ce sont plutôt 9 mois d’angoisse avec, comme tu le dis, à chaque échographie la peur d’une « particularité » (et pourtant j’ai pour l’instant la chance que ces spécificités de mes grossesses soient sans conséquences)
Mais je te trouve dure avec toi même, vous avez traversé tellement d’épreuves. Je t’admire tellement, avec 3 enfants, 1 petit chat avec un handicap, des jumeaux en bas âge, plusieurs blogs avec un contenu pertinent, un déménagement en province… Tu peux être fière de tout cela !
J’espère de tout cœur que l’avenir sera plus doux avec toi, courage !

Reply
Allychachoo 21 septembre 2018 - 12 h 25 min

Merci pour ton message <3 Je ne sais pas si je suis dure avec moi, plutôt assez amère sur l'avenir... Malheureusement l'incertitude autour du monde du handicap est telle (scolarité, aides, besoin de prises en charge...) que c'est vraiment compliqué de voir ce qui sera possible pour la suite, de se projeter, et pour quelqu'un comme moi c'est dur...

Reply
petitsruisseauxgrandesrivieres 19 septembre 2018 - 21 h 28 min

Ton article me touche, j’essaye d’imaginer, même si je ne l’approcherai que de loin, toutes les épreuves que vous avez vécues. Je me dis que sans doute ce blog te sert à déverser la souffrance et l’angoisse que tu es obligée de canaliser dans ta vie de maman. En même temps, tu es pleine de courage, tu t’émerveilles sur les progrès de ton petit chat, tu vois ce qui lui arrive de bien aussi. Oui, depuis ce mois de septembre avant que vous sachiez pour votre petit garçon, vous êtes descendus très bas, mais depuis vous avez surtout beaucoup regrimpé, avec obstination et courage, et c’est surtout cela que je retiens des textes que tu veux bien nous confier ici. Un petit pas après un autre petit pas, c’est comme cela que vous avancez tous les 5 🙂

Reply
Allychachoo 21 septembre 2018 - 12 h 27 min

Merci beaucoup, c’est vraiment gentil <3 Tu as raison pour les pas, l'un après l'autre, juste c'est vrai que je les trouve tellement petits ces pas que parfois c'est décourageant...

Reply
Quatre enfants 20 septembre 2018 - 9 h 12 min

Je te trouve hyper dure avec toi ! Regarde comme tu te bats comme une lionne au quotidien pour apporter toute l’aide possible pour ton fils ! Et tu gères en plus le quotidien d’une famille de 5 ! J’espère que tu es bien consciente de comment tu assures grave !!!

Reply
annouchka 20 septembre 2018 - 11 h 05 min

Je suis tellement d’accord avec Quatre Enfants, je te juge pas si durement Charlotte ! Vous êtes de super parents ! Vous ne pouvez pas prédire l’avenir mais ne baissez jamais les bras, vous avez le droit d’être heureux (un peu) malgré ce poids qui pèse sur vos épaules. Le bonheur est autorisé même à ceux qui vivent des choses difficiles.

Je t’envoie tout mon soutien et plein de bonnes ondes pour le mois d’octobre qui approche.

Reply
Allychachoo 21 septembre 2018 - 12 h 30 min

Merci beaucoup les filles, ça me touche beaucoup <3 Je n'ai pas trop l'impression d'être dure avec moi, c'est marrant que vous ayez cette impression, j'avais l'impression de vraiment parler de la situation plutôt, comme quoi... Parce que je suis effectivement assez fière de tout ce que je fais pour mon grand, et il y a aussi la gestion du quotidien avec les petits, mais j'aimerais tellement avoir "plus" que ça. Disons que je n'avais jamais imaginé tout sacrifier pour ma vie de ma famille, et je suis assez triste que la réalité de la prise en charge du handicap m'impose un peu ça en fait... C'est un choix que je ne regrette pas, mais c'est quand un choix plus que forcé, et ça...

Reply
Camomille 20 septembre 2018 - 10 h 42 min

C’est évident qu’il y a un avant et un après.
Moi aussi je me souviens – et pense me souvenir toute ma vie de ce point où tout bascule, où tout ne sera plus jamais comme avant. Et moi aussi je regrette ce temps d’insouciance.
Cependant, ce n’est pas parce que tu as un enfant différent que tu ne peux avoir de projets. Tes jumeaux n’en sont-ils pas un merveilleux ?
Pour les projets plus terre à terre (voyages, déménagement…) on peut toujours les faire. Je fais tout comme si mes projets étaient exactement comme ceux des autres. Bien sûr, je les adapte et sais qu’ils peuvent être annulés du jour au lendemain. Mais j’ai besoin de les faire comme tout le monde. Et toi aussi 😉

Reply
Allychachoo 21 septembre 2018 - 12 h 33 min

C’est drôle tu vois car je ne vois pas mes enfants comme un « projet », vu qu’ils sont là… J’essaye de faire au mieux pour eux, comme pour leur grand frère, mais c’est vrai que de n’avoir « que » ça dans ma vie je trouve ça dur. Je n’ai jamais imaginé que je me consacrerais 100% à ma famille, et je me sens un peu contrainte par la situation et ça c’est dur… Je suis admirative tu fais que tu arrives à faire des projets, et tu as raison bien entendu ! Je vois tellement d’obstacles…

Reply
Colombe Vintage 20 septembre 2018 - 14 h 46 min

Je t’ai lue, comme je te lis souvent, avec attention et plein de pensées pour toi, pour ton petit chat, pour tes herbes folles, pour ton cher et tendre. Avec toujours, une infinie admiration pour l’énergie avec laquelle tu te (dé)bats pour ton petit chat, pour lui offrir une vie épanouissante, pour l’aider à devenir grand, malgré ses différences. Tu es incroyable d’énergie, de volonté, d’optimisme dans tout ce que tu fais au quotidien, ne l’oublie pas. Je ne peux qu’imaginer à quel point la vie est difficile avec un enfant souffrant d’un handicap. Et tu le fais d’une façon qui force le respect.

Reply
Allychachoo 21 septembre 2018 - 12 h 35 min

Merci beaucoup ton message me touche beaucoup <3

Reply
Die Franzoesin 20 septembre 2018 - 21 h 37 min

Comme souvent c’est difficile de commenter tes articles quand ils sont si douloureux… Je comprends ce que tu évoques, cet avant / après. Et j’espère que tu retrouveras un jour l’envie de te projeter en septembre.

Reply
Allychachoo 21 septembre 2018 - 12 h 35 min

Merci beaucoup <3

Reply
KLM 23 décembre 2019 - 20 h 55 min

Bonjour, je suis tombée sur votre blog en cherchant sur Google des conseils sur les sondes naso gastriques ‍♀️. J’ai découvert récemment que ma deuxième fille de 3 mois maintenant a une malformation cardiaque. J’ai aussi l’impression que ma vie vient de se figer même si bien sur le quotidien continue surtout avec ma fille de 3 ans pleine d’énergie. Je vous passe les détails mais lire plusieurs articles du blog m’a fait du bien. Cela m’a permis de mettre des mots sur mes sentiments. De voir que ces sentiments étaient légitimes car aussi ressentis par vous, et sûrement par chaque personne qui vivrai une situation similaire. Que même si c’est « normal » de se dévouer à sa famille dans ces cas là, c’était pas notre rêve non plus…Alors voilà je ne laisse jamais de commentaires mais grâce aux efforts que vous mettez à écrire ces articles, vous avez aidé une personne aujourd’hui. Alors merci ! Ce ne devait pas être dans vos grands projets d’avenir, mais c’est déjà ça de pris. 🙂 Bon courage

Reply
Allychachoo 28 décembre 2019 - 19 h 23 min

Bonjour KLM, je suis contente de lire votre message car c’est aussi pour cela que j’écris ces articles. Si l’espace d’un espace me lire vous a fait vous sentir moins seule dans vos ressentis, cela n’aura pas été vain. Je vous souhaite le meilleur avec vos filles <3

Reply

Répondre à Allychachoo Cancel Reply