Home Humeurs de maman Allaitement de jumeaux, ce qu’il faut savoir

Allaitement de jumeaux, ce qu’il faut savoir

by Allychachoo
Allaitement de jumeaux ce qu’il faut savoir

Pour savoir comment a débuté l’allaitement de mes jumeaux, c’est ici.

Un truc qu’on apprend vite avec l’allaitement, c’est que ce n’est pas inné. Il y a des choses à savoir, des techniques à connaitres, afin que tout se passe le plus sereinement possible. Non ce n’est pas aussi “naturel” qu’on le pense, ni dans l’envie ni dans sa réalisation ! Je me considère toujours comme une maman arrivée sur le sujet de l’allaitement de manière fortuite, donc loin de moi l’idée de vous donnez des conseils “à suivre absolument”, ce n’est pas mon style. Je vais plutôt vous dire 2-3 trucs qui sont selon moi à savoir quand on pense à un allaitement de jumeaux.

Oui, c’est possible !

La première des premières choses à savoir. Oui, allaiter des jumeaux c’est possible ! Qu’importe ce que vous dit votre gynéco, votre sage-femme, votre belle-mère ou le boucher, oui allaiter des jumeaux ça se fait. Pas besoin d’être une sur-femme, c’est une situation à laquelle nous sommes biologiquement prête à faire face. Franchement, quand j’ai commencé à m’intéresser au sujet, je pensais moi aussi que c’était impossible, que l’allaitement de jumeaux ne devait concerner qu’une poignée d’illuminées. J’avais tort !

J’aimerais notamment faire un point sur le sommeil. Un truc que je ne savais pas, c’est que l’allaitement nocturne permet d’avoir un sommeil très réparateur et “efficace” en peu de temps. Dans mon cas, ça a été incroyable, et je n’ai pas été fatiguée les premiers mois, j’avais même une pêche d’enfer !

Informez-vous

Dans la lignée, je dirais que la base pour un allaitement c’est de toute façon s’informer un peu avant de se lancer. C’est à mon sens indispensable, même avec un seul bébé, car comme je le disais ce n’est pas inné. Comprendre les mécaniques de la lactation, apprendre à bien positionner bébé au sein, connaître les différentes positions d’allaitement, savoir ce qu’est un pic de croissance… Profiter de la grossesse pour en savoir un peu plus, c’est du stress en moins pour la suite. Dans le cas spécifique de l’allaitement de jumeaux, j’ai été soufflée (oui, le mot n’est pas trop fort) d’apprendre qu’il était possible d’allaiter les bébés en même temps. Cette possibilité de faire des cotétées a été une révélation pour moi, et m’être renseignée un peu sur le sujet avant la naissance de mes fils m’a permis de lever les appréhensions que je pouvais avoir.

Pour vous renseigner, vous pouvez bien entendu en parler avec l’équipe médicale qui vous suit, même si je trouve les professionnels relativement peu informés sur le sujet. Vous avez bien entendu la Leche League qui recense des informations extrêmements intéressantes, bien que très forcément très militantes. Il existe un groupe sur Facebook “allaitement de jumeaux et plus”, très réactif, avec des mamans très très engagées sur le sujet, et d’autres plus modérées 😉 Faites la part des choses sur toutes les informations qui sont véhiculées par les personnes très “pro” allaitement : elles sont très intéressantes, voir passionnantes, mais chacun son chemin. Personnellement, j’ai comme souvent suivi mon aventure d’allaitement en essayant de concilier tous les conseils avec mon intuition et mon envie. Il n’y a pas une seule et bonne manière d’allaiter, il n’y a que celles qui nous conviennent.

Relativisez

Un point important à souligner à mon sens ! J’ai vu beaucoup de mamans sur les réseaux effondrées à l’idée de “rater” leur allaitement. J’ai vu des professionnels de santé se crisper tout de suite à l’évocation d’un allaitement exclusif. J’ai vu des personnes pro-allaitement ou pro-biberons asséner des “il faut faire comme ça et puis c’est tout”. Bref, des situations où l’allaitement avait le risque de devenir une contrainte, et pire une souffrance.

Je ne peux que comprendre la force d’une envie d’allaitement. J’ai parfois moi aussi eu du mal à accepter que certaines choses à ce sujet m’échappent, malgré mon envie de “ne pas me prendre la tête”, car la réalité émotionnelle derrière tout ça est plus complexe. Pour autant, relativiser sur ce sujet est la clef. Il n’y a pas d’allaitement “raté”, il y a des allaitements qu’on a essayé, qu’on a testé, qu’on a voulu. Nous n’avons toujours pas de prise sur les éléments extérieurs, sur comment nos bébés vont réagir, sur comment on va vivre les choses. Et soyons honnêtes : avec 2 bébés en même temps, on ne se lance pas dans une petite aventure ! Mais clairement : culpabiliser, se rendre malade car on n’a pas mené son allaitement comme on le souhaitait, c’est trop dommage. Maman de jumeaux, vous déchirez tout quoi qu’il arrive 🙂

Je ne pourrais vous dire qu’une chose : lancez-vous dans l’allaitement vos jumeaux si vous le souhaitez bien entendu ! Renseignez-vous, faites la part des choses, écoutez votre instinct et faites-vous confiance à vous et à vos bébés. Mais surtout, surtout, surtout… ne culpabilisez pas si pour telle ou telle raison les choses ne tournent pas comme vous l’auriez souhaité. C’est une très très belle aventure, mais ça n’en est qu’une parmis tant d’autres qu’on va vivre avec 2 bébés d’un coup 🙂

Je vous parle de mes indispensables pour l’allaitement de jumeaux ici.

Rendez-vous sur Hellocoton !

You may also like

2 comments

Picou 19 octobre 2017 - 11 h 05 min

très bon article encore! Je pense que ton expérience sur ce sujet peu abordé sous le prisme des jumeaux, va décomplexer et aider bien des mamans!

Reply
Allychachoo 19 octobre 2017 - 13 h 15 min

Merci, je l’espère ! Le premier degré des discours très pro-allaitement m’a vraiment refroidi au début, donc je voulais dire qu’il est aussi possible d’avancer dans son chemin de l’allaitement avec une approche plus mesurée 🙂

Reply

Leave a Comment