Home Tout pour bébé Bébé signe : mon expérience avec le langage des signes pour bébé

Bébé signe : mon expérience avec le langage des signes pour bébé

by Allychachoo
Bébé signe expérience langage des signes pour bébé avis

Le langage des signes pour bébé, qu’est-ce que c’est ? Adeptes du microcosme de la sphère parentale du web 2.0, vous savez. C’est quand même un truc un peu “à la mode” dont on entend parler depuis des années. Mais comme beaucoup de trucs de ce genre, personnellement je vois passer ça tout le temps sur les réseaux sociaux, mais dans ma vie au quotidien je ne connaissais absolument personne qui le pratiquait !

Le langage des signes pour bébé ou bébé signe est un moyen de communication précoce pour les enfants, qui leur permet de s’exprimer dès avant l’arrivée de la parole. On n’utilise que des mots isolés en se basant sur la Langue des Signes Française pour adultes dans une version simplifiée.

Je me suis penchée sur le sujet après la naissance de mon fils aîné, en me disant que ça pourrait l’aider à communiquer avec nous. J’ai donc laborieusement tenté d’apprendre 3-4 signes, et de le faire avec lui, mais cela n’a pas marché car je n’étais pas assez assidue, et surtout j’étais seule à vouloir le faire avec lui. Il a un tout petit peu utilisé le signe “encore” et c’est tout. Pour tout vous dire, je ne pensais pas réitérer l’expérience avec mes petits, mais il se trouve que la crèche dans laquelle ils sont rentrés à 6 mois le pratique au quotidien. J’ai été ravie de découvrir ça, car du coup de savoir que je serais cette fois soutenue dans cette démarche m’a remotivée à m’y pencher.

Comment apprendre le langage des signes pour bébé ?

J’ai eu la chance que la crèche de mes fils propose deux séances avec une formatrice spécialisée, et pour ma part ça a été le format idéal pour réviser les quelques signes que je connaissais, et en apprendre d’autres. C’était dans un esprit très bon enfant, avec les petits tout autour de nous et clairement j’ai bien mémorisé comme ça. Elle nous a notamment beaucoup décomplexé sur la “bonne” manière de faire un signe, il n’y en a pas, car même s’il y a des standards l’important c’est surtout d’être consistant avec un signe. Elle nous a également appris à décrypter les gestes de nos enfants quand ils commencent à signer eux-même, car ils ne reproduisent pas à l’identique le geste que nous on fait. Et ça, ça a été une révélation, je me suis rendue compte que pour mon grand je n’avais pas compris certaines tentatives qu’il avait pu faire pour signer, juste parce qu’il ne tapotait pas son doigt au bon endroit ou un truc du genre. Bref, si vous avez la chance d’assister à un cours, je vous le recommande.

Sinon j’ai tout simplement regardé online (notamment un compte Instagram dont le nom ne me reviens pas…). Je n’ai pas utilisé, mais il y a une application Bébé signe qui me semble vraiment top. Il y a aussi plusieurs bouquins, je vous en présente un après !

Franchement, je ne pense pas qu’il y a besoin de connaître 1000 signes pour se lancer, à chacun son lexique préféré mais rien qu’avec quelques mots on peut déjà vraiment échanger avec plaisir. Les mots que nous utilisons le plus ici c’est “bonjour”, “merci”, “encore”, “manger”, “boire”, “gâteau”, “je t’aime”, “changer la couche”, “doudou”, “pipi”, “caca”, “dodo”. Occasionnellement d’autres mais ce petit lexique nous suffit au quotidien.

Mais ça ne ralentit pas l’apparition du langage ?

Alors non, pas du tout ! C’est une réserve que j’ai entendu plusieurs fois quand j’ai partagé mon expérience avec le langage des signes pour bébé, “mais si ton gamin se fait comprendre sans parler, pourquoi il parlerait ?”. Pratiquer le langage des signes pour bébé permet juste d’établir une communication différente avec son enfant, et cela ne retarde en rien l’apparition des mots. Mes petits ont donc connu le langage des signes dès leurs 6 mois, ils ont signé leurs premiers mots vers 11-12 mois (surtout “gâteau” et “encore” 😉 ) et ce qui est drôle, c’est qu’il y a eu une véritable explosion de l’utilisation des signes quand ils ont justement commencé à parler, vers leurs 17-18 mois. Aujourd’hui à 23 mois, ils signent régulièrement plusieurs mots tout en prononçant le mot.

Mon imagier pour signer avec bébé

signes bébé expérience livre mon imagier pour signer avec bébé larousse

Je profite de cet article pour vous présenter le livre Mon imagier pour signer avec bébé, de Sophie Nanteuil & Marjorie Schneider aux éditions Larousse jeunesse. Je l’ai reçu en cadeau via le blog il y a de nombreuses semaines et on l’aime beaucoup à la maison ! Il est composé de 4 petits volumes, chacun sur un thème particulier (“Aimer”, “Jouer”, “Manger”, “Se laver”) qui reprend 6 signes du quotidien. Le dessin du signe est très simple à comprendre, et le petit dessin qui l’accompagne est mignon. Je l’ai feuilleté avec plaisir pour réviser ces quelques signes, mais surtout je l’ai lu avec mes petits garçons. Depuis plusieurs semaines, ils les “lisent” tout seul, en mimant d’eux-même les signes et en prononçant le mot, ce qui me fait absolument fondre. Je trouve que c’est un très chouette cadeau à offrir à des jeunes parents qui pourraient s’intéresser à cette pratique du langage des signes pour bébé, car il est très facile d’accès, joliment présenté et surtout il a une “durée de vie” intéressante car l’enfant peut l’utiliser seul.

Et du coup, le langage des signes pour bébé, c’est cool ou pas ?

Mais tellement. Mais tellement tellement. J’adore signer avec mes fils, même si clairement je ne le fais que pour peu de mots, j’ai vraiment adoré pouvoir les voir s’exprimer si clairement si petits. Les voir si réceptifs a fait adhérer leur papa, lui qui n’était pas très à fond sur l’utilisation du bébé-signe s’est pris au jeu, et il a signé avec eux quelques signes au quotidien. Je peux vous dire que mes parents ont été émerveillés de voir ça, eux qui ne connaissaient pas du tout cette approche, et ils étaient aussi enthousiastes que nous de les voir signer leurs premiers “encore” 😉 C’est vraiment une pratique qui je trouve n’a eu que des avantages. Loin de moi l’idée de vous dire que c’est indispensable, pas du tout, je ne l’ai pas pratiqué avec mon grand et il a toujours su très bien se faire comprendre dans ses besoins et envies, et cela malgré son retard de langage. Mais j’apprécie vraiment partager cette expérience avec mes fils.

Et le gros plus dans tout ça, c’est que mon grand nous a regardé faire et a chopé très vite l’utilisation de certains signes, et qu’il s’en est servi pour parler avec ses frères et ça… Fondance absolue. Aujourd’hui, il me dit “je t’aime maman” en me le signant et ça… je meurs d’amour à chaque fois 😉 Je ne vais pas vous cacher que c’est aussi l’une des raisons qui me fait kiffer tout ça 😉

Et vous, le bébé-signe ou langage des signes pour bébé, vous connaissez ? Vous avez pratiqué ? N’hésitez pas à laisser votre expérience en commentaire !

Rendez-vous sur Hellocoton !

You may also like

3 comments

3 kleine grenouilles 9 février 2019 - 22 h 26 min

J’en avais entendu parler mais je ne m’y étais pas intéressée pour mes deux grands, notamment parce qu’ils ont commencé à parler à 12-13 mois. Pour ma petite, j’ai eu une formation à la langue des signes pour enfants (une version adaptée de la langue des signes allemande) dont le but est de soutenir la communication et de favoriser l’apparition du langage. Elle ne parle pas (et ne parlera peut-être jamais) mais elle commence à bien utiliser les signes et toute la famille aussi. Les deux grands sont hyper motivés et me demandent sans cesse de nouveaux signes. Aujourd’hui, ma cadette voulait absolument signer « nous rentrons à la maison en bus » et il nous manquait bus… Gros débat pour savoir s’il y a un signe spécifique ou s’il faut signer voiture long ». C’était vraiment mignon !

Reply
Allychachoo 9 février 2019 - 23 h 06 min

C’est génial que tes 2 grands soient impliqués, ça doit te donner un élan de fou !

Reply
3 kleine grenouilles 10 février 2019 - 0 h 57 min

Tu l’as bien expliqué, si j’avais été la seule à le faire, ça n’aurait pas fonctionné.
Le hasard fait en plus que mon grand a eu trois séances de découverte de la langue des signes allemande en classe : un intervenant sourd et muet est venu expliquer et leur apprendre à se présenter, à signer (épeler) leur prénom, etc.

Reply

Leave a Comment