Home 9 mois J’ai eu si peur

J’ai eu si peur

by Allychachoo

Cette grossesse n’a pas été de tout repos. Pourtant, tout a été simple médicalement parlant. Oui, elle était épuisante, j’ai trouvé qu’une grossesse gémellaire c’est quand même quelquechose… Mais tout s’est très bien déroulé, du début à la fin. J’en ai profité, j’ai partagé les bons moments et les interrogations ici et sur les réseaux sociaux… Mais une part importante de la réalité de ce que je vivais, je l’ai caché. Je l’ai caché pour ne pas me laisser bouffer par les angoisses.

Je savais que cette grossesse serait difficile à vivre avant même qu’elle ne débute, je vous parlerais sûrement de ça. C’est plus facile pour moi de publier ces articles maintenant, car tout s’est bien déroulé. En vrai, j’ai eu si peur…

J’ai eu si peur de tout, de rien, tout le temps. J’ai eu peur de ne pas réussir à retomber enceinte, j’ai eu peur d’être enceinte. J’ai eu peur d’apprendre qu’ils étaient deux, j’ai eu peur de les perdre, j’ai eu peur d’en perdre un seul. J’ai eu peur de la prématurité. J’ai eu peur qu’ils aient un soucis, j’ai eu peur d’avoir à repasser tout un tas d’examens, j’ai eu peur d’attendre des résultats. J’ai eu peur de revivre les “signaux d’alarme” de ma première grossesse, ceux qui ne devaient rien dire mais finalement si. J’ai eu peur qu’ils ne se développent pas comme il faut, qu’ils soient malades, qu’ils aient des malformations, qu’ils souffrent de handicaps. J’ai eu peur de ne pas pouvoir être rassurée à 100%, j’ai eu peur d’avoir des décisions à prendre.

J’ai eu peur de l’accouchement. J’ai eu peur de mourir. J’ai eu peur de les perdre à ce moment là, d’en perdre un, j’ai eu peur de l’accident qui aurait pu leur laisser des séquelles irréversibles. J’ai eu peur de ne pas les avoir avec moi après la naissance, j’ai eu peur de les voir partir en néonat, j’ai eu peur d’avoir à rentrer à la maison sans eux. J’ai eu si peur que l’histoire se repète…

J’ai eu peur de ne pas les aimer, de ne pas les aimer autant l’un que l’autre, de ne pas les aimer autant que leur grand frère, de les aimer plus. J’ai eu peur que leur arrivée fasse exploser tous les petits bouts de moi que j’ai fragilement recollés après toutes les épreuves que nous avons vécu.

J’ai vécu cette grossesse avec cette peur omniprésente. Je l’ai isolée cette peur, emmurée dans un coin de mon esprit, pour ne pas perdre pied.
J’ai eu si peur. Je ne sais toujours pas comment j’ai pu ne pas me laisser submerger par cette peur.

Rendez-vous sur Hellocoton !

You may also like

16 comments

L. 11 mai 2017 - 8 h 15 min

Comme je comprends.
Quand on a vécu des choses difficiles lors d’une première grossesse je pense qu’il est difficile de vivre sereinement la suivante même si tous les voyants sont au vert. Comme toi j’ai passé toute ma deuxième grossesse à angoisser, et comme toi tout s’est finalement bien passé.
Maintenant zen et profite

Reply
Allychachoo 17 mai 2017 - 15 h 56 min

Oui, j’imagine bien que toi aussi tu as du passer une deuxième grossesse éprouvante… On a beau savoir que les histoires ne se répètent pas toujours, pas facile facile à assumer au quotidien…

Reply
pellicule de vie 11 mai 2017 - 9 h 41 min

C’est normal.. On revit quelque chose que l’on connait, c’est pour cela qu’on a peur. On est capable de beaucoup de choses pour ne pas perdre pied. Maintnenant tu peux poser les mots mais je me doute que cela est encore difficile et il faudra encore un peu de temps pour tout sortir. Très bel article :*

Reply
Allychachoo 17 mai 2017 - 15 h 59 min

Tu as tout à fait raison, on est capable de beaucoup de choses ! Je ne pensais pas « tenir » autant, je sentais d’ailleurs que sur la fin ça devenait de plus en plus difficile d’endiguer mes angoisses !

Reply
Maman Sur Le Fil 11 mai 2017 - 12 h 56 min

Très bel article dans lequel on ressent toutes ces angoisses qui tu avais mis à couvert ! Les mots t’aideront à évacuer tout cela petit à petit…
Virginie

Reply
Allychachoo 17 mai 2017 - 16 h 06 min

Merci <3

Reply
Maristochat Bellemam' 11 mai 2017 - 15 h 17 min

Très joli billet.
J’ai eu peur aussi et j’ai encore peur, je crois que c’est depuis que je suis maman et que ce n’est pas prêt de s’arrêter..
Je vous souhaite beaucoup de bonheur !

Reply
Allychachoo 17 mai 2017 - 16 h 07 min

Merci ! <3

Reply
Maman Nouille 11 mai 2017 - 18 h 55 min

Je crois que c’est le désir, le désir d’enfant et la pulsion de vie qui nous aide à continuer malgré la peur.
Mais ton article me parle, du passé pour toi et un hypothétique futur pour moi. C’est ma deuxième grossesse qui s’est mal passée, tout récemment. Et c’est cette peur dont tu parles, qui me laisse à penser qu’il n’y en aura pas d’autres car je ne saurait pas gérer (car le risque que ça se répète est là).
Je suis contente pour toi que tout se soit ‘bien’ passé et que tu aies pu vivre une autre aventure 🙂

Reply
Allychachoo 17 mai 2017 - 16 h 10 min

Désolée pour toi pour cette grossesse… Je comprends ta peur, c’est tellement compliqué de passer outre… Il faut vraiment que l’envoie soit sacrément forte pour prendre le pas sur cette trouille, moi je me suis toujours raccrochée à l’idée de cette deuxième grossesse pour ne pas perdre pied. On ne sait jamais comment les choses peuvent tourner, mais tu as raison, c’est cette « pulsion de vie » qui nous porte

Reply
Escarpins et Marmelade 11 mai 2017 - 19 h 24 min

Ton texte est poignant! C’est vrai que tu n’as pas laissé transparaître toutes ces émotions sur IG. Je comprends pourquoi. .. mais cette peur est bel et bien envolée maintenant!

Reply
Allychachoo 17 mai 2017 - 16 h 16 min

Disons que ce n’est plus une peur aussi tenace, mais je travaille fort pour qu’elle n’envahisse pas tout !

Reply
Charlotte 13 mai 2017 - 11 h 03 min

Tu as une très grande force, c’est si dur d’étouffer les angoisses et la peur. Je te souhaite toujours plus d’apaisement et de bons moments auprès de tes trois petits loulous. <3

Reply
Allychachoo 17 mai 2017 - 16 h 16 min

Merci <3

Reply
Charlotteauxpetitspois 26 juillet 2017 - 23 h 14 min

Ton article m’a bouleversée. La peur.. à la fois amie quand elle nous aide à prendre une décision rapide mais souvent ennemie… quand elle nous mangé bout a bout. La peur, l’inquiétude, comme un arrière fond à la maternité… des bisous ❤️

Reply
Allychachoo 1 août 2017 - 19 h 29 min

Merci pour ton message <3

Reply

Leave a Comment